Les installations à mousse sont adaptées à l’extinction de liquides inflammables. Une eau additionnée d’un émulseur parvient à un générateur de mousse qui crée le foisonnement requis.

L’émulseur utilisé doit être adapté aux produits à protéger ; on distingue notamment la miscibilité des produits et leur point éclair, mais ces paramètres physico-chimiques ne sont pas suffisants pour déterminer l’adéquation d’un émulseur. Une attention toute particulière doit donc être portée à ce point.

Du fait de l’agressivité des liquides miscibles à l’eau, les émulseurs utilisés doivent être « alcohol resistant » ; à cette fin, ils sont doté d’une composante polymère.

La mousse à bas foisonnement forme un tapis de mousse épais au-dessus de la nappe de liquides inflammables, et est donc particulièrement adaptée à la protection de rétentions. Elle est également utilisé pour la protection de bacs de stockage de liquides inflammables.

La mousse à haut foisonnement permet de protéger des stockages divers, y compris des stockages de liquides inflammables, avec des limitations variables selon le référentiel retenu.

Les installations de type sprinkler ou déluge peuvent être également dotées d’un Agent Formant un Film Flottant (AFFF) qui permet de recouvrir la nappe de liquides inflammables et d’en permettre l’extinction.

Il convient de ne pas négliger la dimension environnementale liée à l’utilisation d’émulseurs. Les produits fluorés utilisés pour les émulseurs synthétiques résistants aux alcools sont en effet bio-accumulables, Le retraitement des effluents après essais est donc à prévoir.