Le brouillard d’eau est un système d’extinction automatique qui produit de très fines gouttelettes pour éteindre un feu. Plus la taille des gouttelettes est fine, plus la surface de contact avec le feu est élevée. Un brouillard d’eau agit sur un incendie de plusieurs manières :

  • Refroidissement des flammes et du combustible ;
  • Appauvrissement en oxygène lié à la vaporisation de l’eau : action d’étouffement ;
  • Atténuation du rayonnement thermique.

Il permet également de recirculer les produits de combustion.

Du fait de la petite taille des gouttelettes, la capacité d’un brouillard d’eau à pénétrer un feu de solides avec braises est moindre que celle d’un système sprinkler. Les gouttelettes sont également nettement plus sensibles aux mouvements aérauliques, ce qui rend les systèmes brouillard d’eau essentiellement adaptés à des milieux confinés.

Selon les applications, un brouillard d’eau peut fonctionner têtes fermées (comme un sprinkler) ou têtes ouvertes (comme un déluge).

Les principales applications du brouillard d’eau sont les suivants : hôtels, bateaux, turbines, transformateurs, salles machines, salles informatiques.

Les principaux avantages du brouillard d’eau sont :

  • L’absence de toxicité de l’agent extincteur (eau)
  • La faible consommation en eau
  • Vis-à-vis du gaz : pas de nécessité d’étanchéité complète.

Toutefois, la technologie du brouillard d’eau, relativement récente par rapport à celle éprouvée du sprinkler, est comparativement peu standardisée. Pour nombre d’applications, chaque fabricant doit faire qualifier sa solution ad-hoc par un certificateur. Le bon fonctionnement d’un système de brouillard d’eau est beaucoup plus sensible à la qualité de la conception autant que de l’installation.